Couture Robe Aldaia – Pauline Alice

En novembre, je suis allée pour la toute première fois à un salon dédiée aux arts créatifs, le salon Créations et Savoirs Faire. Bon… je n’ai pas particulièrement apprécié le salon. J’y étais en semaine, en pensant qu’il n’y aurait pas trop de monde. Raté – c’était plein. Et la foule, ce n’est pas trop mon truc! Je n’imagine même pas ce que ça aurait été le samedi. Impossible par exemple de s’approcher des stands de tissu. Or, quand j’achète quelque chose, tissu ou laine, souvent il me faut du temps pour le toucher et réfléchir à ce que je vais bien pouvoir en faire. Là, on a du mal à s’approcher, et quand on y est, on est bousculés dans tous les sens.

Mais j’ai tout de même fait une rencontre fort sympathique, celle de Pauline de la marque de patrons Pauline Alice. Elle s’est pris le temps de répondre à quelques unes de mes questions, et me donner des conseils – j’ai bien apprécié. Or, Pauline portait une robe d’après son dernier patron, sorti à l’occasion du salon, Aldaia, et celle-ci m’a bien plu. A la sortie du salon, j’avais donc, parmi d’autres choses, ce patron dans mon sac!

Allez, je vous montre!

Il s’agit donc d’un patron de robe à coudre dans un tissu extensible (jersey). Trois variantes sont proposées à la fois pour les manches, le col et la jupe. Cela laisse de nombreuses possibilités différentes de robes! (27 en tout!)

Ce n’est qu’en janvier que j’ai trouvé le temps et le tissu pour m’en coudre un exemplaire. J’ai mixé les versions A et C.

burstJ’avais peur que la robe soit un peu serrée, et ai vu assez grand au niveau de la taille: j’ai découpé le patron en taille 42, et 40 au niveau de la poitrine. Mais à l’assemblage, je me suis rendue compte que la robe était trop large. J’ai donc retiré un bon centimètre. Comme j’ai tout assemblé à la surjeteuse, ça a été rapide!

Par ailleurs, étant grande (1,78m) j’ai ajouté 3 cm au niveau du buste, et 5 cm en bas de la jupe.

burst

Le résultat me plait beaucoup. La robe est classe et confortable à porter. Elle n’est pas trop serrée – ce que je ne souhaitais surtout pas (notamment au niveau des aisselles – rien de pire pour avoir toujours une auréole de transpiration…)

Il y a un petit décalage au niveau des coutures dans le dos. Je l’ai malheureusement vu trop tard.

J’ai pu profiter d’un petit week-end normand, et de quelques rayons de soleil alors que nous nous promenions sur la plage pour prendre quelques photos ensoleillées de cette jolie robe. Je suis certaine que ce patron sera rentabilisé à travers d’autres versions! La jupe restera sans doute évasée, en revanche je tenterais bien le haut version cache coeur.

Informations pratiques

Patron Aldaia, Pauline Alice

Tissu acheté pas très cher… mais en Afrique du Sud! Le tissu est relativement épais, ce qui me semble nécessaire pour une robe qui puisse se porter quand les températures ne sont pas estivales.

burstburst

dav

Publicités

5 réflexions sur “Couture Robe Aldaia – Pauline Alice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s