Tricot – Le châle payns en promenade automnale

Cette semaine, nous sommes allés à la cueillette aux champignons. Pour la deuxième cet automne. Et tout comme le mois dernier, nous sommes rentrés bredouille… (Moi j’y connais pas grand chose, apparemment, ce serait du au temps, pas assez humide en ce moment – ou alors c’est monsieur qui ne connait pas les bons coins!).

Notre ballade en forêt, avec ses mille couleurs automnales, a malgré cela été fort appréciable. Après un mois d’octobre extrêmement dense professionellement, ces quelques heures dans le calme de la forêt m’ont fait le plus grand bien.

J’en ai profité pour prendre quelques photos de mon nouveau châle que j’arbore régulièrement pour parer au froid ces jours ci.


Le patron a été créé par Mathieu Arnold, un Parisien passionné de tricot – et l’un des rares hommes que je connaisse qui aime le tricot (il y avait bien le copain d’une de mes anciennes colocataires avant cela, mais … C’est tout!)

J’ai tricoté ce châle au printemps dernier, mais les températures augmentant je ne m’étais pas pris le temps de rentrer les fils, et n’avais pas ressenti le besoin de porter ce châle avant le mois d’octobre. Je ne me souviens donc plus très bien des difficultés rencontrées -ou non – en le tricotant, mais il me semble qu’en dehors d’une erreur de comptage de rang de ma part, le patron était clair et bien expliqué, et m’a permis d’apprendre quelques nouvelles techniques comme l’i-cord.

Le châle est fait d’une alternance entre jersey et dentelle – avec deux motifs différents pour cette dernière.


J’ai eu un petit souci avec la laine: elle vient de la fée fil et est top – elle l’est tellement que ma jeune chienne a décidé un jour où elle avait l’après-midi devant elle qu’il fallait absolument qu’elle en profite aussi : elle m’a découpé une partie d’une des deux pelotes en petits morceaux de 5 à 20 cm…. J’ai donc du raccourcir le châle un peu, et fait une répétition de dentelle de moins qu’indiqué!

Le patron est prévu pour utiliser exactement deux écheveaux de deux couleurs différentes, et si je n’avais eu mon souci de laine déchiquetée, je crois que c’est exactement ce dont j’aurais eu besoin.

Informations pratiques

Châle payns de Mathieu  Arnold

Laine fingering  de La Fée Fil, coloris nymphéa et l’ombre à paupières (achetée sur un salon)



on a bien trouvé quelques champignons mais, incertains de leur comestibilité, on a préféré ne pas les prendre.
il y en a une qui a bien du faire 20 km pendant qu’on en faisait 5!
Publicités

9 réflexions sur “Tricot – Le châle payns en promenade automnale

  1. Bravo pour cette belle réalisation et pour le choix de ces couleurs toutes douces : le rendu est très chouette. Quant aux photos, elles donnent envie d’aller se balader en forêt

    J'aime

  2. Ping : Sewing Oscars 2016! – Plus d'un fil dans mon sac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s